La cuisine de Françoise

19 décembre 2010

Une pizza (si, c'est possible quand on fait attention à ce qu'on mange !)

J'aime beaucoup les pizzas. Seulement, sans parler de régime, j'en ai mangé tellement de mauvaises avec une pâte "carton" et une garniture rachitique et/ou super grasse que j'ai fini par les éviter, au restaurant en particulier. Quant aux pizzas surgelées, ceux qui me connaissent savent qu'on n'en trouve jamais chez moi, de même que les plats cuisinés du commerce.

N'empêche... J'aime suffisamment les pizzas, et les pâtes, pour avoir envie de trouver un moyen d'en manger sans pour autant avaler quelque chose de fadasse ou une bombe calorique. Cela commence par la pâte : elle est parfois très grasse, avec de l'huile de palme hydrogénée de préférence. Bien sûr, on peut utiliser à la place de la pâte à pain, l'ennui est qu'elle est assez dificile à étaler car très élastique. Que faire alors ?

Il se trouve qu'il y a quelque temps, j'avais trouvé une  bonne recette de chausson aux légumes dans un livre de cuisine végétarienne, et je me suis dit que la pâte absolument pas grasse devrait pouvoir convenir pour une pizza. J'ai essayé, et j'ai été convaincue ! Après, il faut bien sûr ne pas trop se "lâcher" sur la garniture (on évitera la pizza 4 fromages !) mais au final on obtient une pizza savoureuse, rassasiante et saine.

Pâte à pizza

19122010054

Ingrédients (pour 6 pizzas à pâte fine, à 4 Flexipoints pour la pâte) :

  • 450 grammes de farine
  • 15 cl de bouillon
  • 15 cl de coulis de tomates
  • 1 sachet de levure de boulanger
  • 1 cuiller à café de sel
  • 3 cuillers à soupe de basilic hâché (surgelé ou non)

Mélanger la levure avec 1/2 verre d'eau tiède et la laisser reposer une dizaine de minutes, jusqu'à ce qu'elle commence à mousser. Dans un grand bol, mélanger la farine et le sel. Ajouter le bouillon, le coulis, la levure et pétrir la pâte jusqu'à ce qu'elle ne colle plus au doigts et soit souple (ajouter un peu de farine si nécessaire). Diviser en 6 boules et laisser reposer 30 minutes avant de l'utiliser.

Garniture de ma pizza d'aujourd'hui préparée par mon mari (8 Flexipoints) :

19122010055

  • 6 cuillers à soupe de coulis de tomates
  • 1/2 bûche de fromage de chèvre allégé (4.5 Flexipoints)
  • 1/4 de boule de mozzarella (1 Flexipoint, ou 0.5 Flexipoint si mozzarella allégée)
  • 50 grammes d'allumettes de bacon (1 Flexipoint)
  • 1 à 2 cuillers à soupe de chapelure (1 ou 2 Flexipoints)
  • câpres

Une fois cuite, çà donne ceci :

19122010057

Honnêtement, cette pizza était excellente, à tel point que j'ai fait la gourmande et que je l'ai mangée en entier ! Cela faisait 12 Flexipoints mais çà en valait la peine... Plus sérieusement, on peut largement se contenter de la moitié.

Remarques

  • Quelques exemples de garniture à 0 Flexipoint : oignons, câpres, champignons, roquette, légumes divers...
  • La pâte se congèle très bien. En revanche, il faut savoir que toutes les pâtes contenant de la levure de boulanger perdent leur pouvoir gonflant après 15 jours à 1 mois au congélateur (dans le cas de cette pizza, ce n'est pas gênant car nous aimons les pâtes fines).
  • La pâte peut tout à fait être utilisée pour des quiches ou tartes salées.

Posté par Crabounette à 14:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


18 décembre 2010

Enfin des crackers qui ont du goût et qui ne sont pas des erreurs diététiques !

Soyons clairs : je ne suis vraiment pas fan des biscuits apéritif et autres crackers, d'une part à cause du goût que je trouve souvent écoeurant et, d'autre part, parce qu'ils sont en général incompatibles avec une alimentation légère. Ceux que je présente ici sont le contraire de tout cela : selon ce à quoi ils sont aromatisés, ils sont soit totalement exempts de matière grasse, soit très raisonnables en la matière. En plus, comme ils ne contiennent aucune substance artificielle destinée à renforcer le goût ou à conserver les crackers , ils n'ont pas ce côté écoeurant de beaucoup de biscuits apéritif du commerce. Pour autant, comme ils sont très secs, ils se conservent très bien.

Je n'ai pas complètement inventé la recette, je me suis inspirée d'une recette que j'avais trouvée sur internet et je l'ai transformée. Le résultat de tout cela est 6 sortes de crackers, au sésame, au pavot, multicéréales, au paprika et/ou piment d'Espelette, au parmesan et aux herbes de Provence, sachant que la liste n'est pas exhaustive et que d'autres aromates peuvent être utilisés. En plus, découper les crackers à l'emporte-pièce occupe bien les enfants les jours où il pleut !

Crackers légers

10122010052
De gauche à droite et de haut en bas, paprika, herbes de Provence, sésame, pavot, multicéréales, parmesan

Ingrédients (pour 650 à 700 grammes de crackers, 2.5 Flexipoints / 50 grammes) :

  • 300 grammes de farine
  • 200 grammes de fromage blanc 0% ou de cream cheese 0%
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 à 2 cuillers à café de sel
  • un peu de lait écrémé
  • 1 cuiller à soupe de paprika, de piment d'Espelette ou un mélange des deux
  • 1.5 cuiller à soupe d'herbes de Provence
  • 2 cuillers à soupe de sésame
  • 2 cuillers à soupe de graines de pavot
  • 2 cuillers à soupe de mélange de céréales
  • 2 cuillers à soupe de parmesan râpé

Verser dans un bol la farine, le sel, la levure et le fromage blanc. Mélanger et pétrir la pâte en ajoutant un peu de lait écrémé si elle est trop sèche. La diviser en 6 boules et incorporer 1 des aromates dans chacune.

09122010046

Étaler chaque boule de pâte sur une épaisseur de 2 mm environ, découper des formes à l'emporte-pièce ou avec une roulette dentelée. Faire cuire environ 10 minutes à 200°C et laisser refroidir sur une grille.

10122010047

Remarques

  • Une fois froids, il est possible que les crackers ramollissent. On peut alors les passer quelques minutes à 150°C pour les rendre à nouveau croustillants ou attendre simplement quelques heures, car ils vont sécher.
  • Si on veut qu'ils gonflent bien, il ne faut pas les étaler trop finement (2 mm est parfait) et ne pas incorporer des aromates trop "gros" : le mélange multicéréales que j'ai utilisé comprenait notamment des graînes de potiron, assez grosses, et ces crackers-là ont peu gonflé.

Posté par Crabounette à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 décembre 2010

Lotte à la crème et aux oignons, ou comment le hasard fait parfois très bien les choses

Cette recette est vraiment le fruit du hasard et s’est révélée être une bonne surprise. J’aime beaucoup la lotte, comme tous les poissons d’ailleurs, mais j’en mange assez rarement en fait. D’une part, je n'en trouve pas toujours quand je fais mes courses, et d'autre part, c'est un poisson souvent cher. Quand il y en a au supermarché et que le prix est abordable, je n'hésite pas à en prendre et à la congeler.

J'avais donc une queue de lotte au congélateur, et je ne me décidais pas à la cuisiner. J'ai fini par la décongeler, en me disant que çà allait me forcer à faire quelque chose avec. Il se trouve que j'aime aussi beaucoup les oignons, au point de souvent doubler la quantité d'oignons dans une recette ou de les manger comme légumes d'accompagnement, simplement grillés. Je pensais mettre le tout dans une papillotte avec sel, poivre, citron, herbes... et je me suis dit "Si j'essayais çà ? Et çà ?" Finalement, la recette s'est "montée" toute seule, j'ai trouvé le résultat plutôt pas mal et voici donc le détail.

Lotte à la crème et aux oignons

07122010039

Ingrédients (pour 4 personnes, 3.5 Flexipoints par personne sans le riz) :

  • 1 belle queue de lotte (environ 800 grammes)
  • 6 gros oignons
  • 1 cuiller à soupe de fumet de poisson
  • 2 cuillers à soupe de vinaigre balsamique (blanc de préférence)
  • 2 cuillers à soupe de crème allégée à 4%
  • 3 cuillers à soupe de persillade surgelée
  • piment ou harissa (facultatif)

Couper la lotte en gros dés et émincer les oignons. Vaporiser quelques gouttes d'huile dans un wok et les faire dorer en les remuant constamment. Quand ils ont une belle couleur, ajouter les morceaux de lotte, les faire revenir 2 minutes. Ajouter ensuite le fumet de poisson, le vinaigre balsamique, la crème et le piment selon le goût. Cuire 5 à 10 minutes selon la taille des morceaux de lotte (attention à ne pas trop cuire car elle devient cotoneuse), en ajoutant éventuellement un peu d'eau si le mélange est trop sec. Rectifier l'assaisonnement et ajouter la persillade juste avant de servir, sur du riz blanc ou des pommes de terre à la vapeur.

Remarques

  • Tout autre poisson blanc à chair un peu ferme est susceptible de convenir pour cette recette.
  • À propos du vinaigre, voici un bon truc à connaître quand une recette demande du vin et qu'on n'en a pas ou qu'on ne veut pas ouvrir une bouteille pour un seul verre : il suffit de le remplacer par un mélange à parts égales d'eau et de vinaigre de vin.

Posté par Crabounette à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 décembre 2010

Gratin de chou-rave au jambon, ou comment faire rîmer simplicité et goût

Bon d'accord, "gratin de chou-rave au bacon" ne fait pas très glamour, et j'admets volontiers qu'il ne s'agit pas ici de haute gastronomie. Seulement cette recette est à la fois légère, simple, goûteuse, pas chère, rapide à préparer, et complètement modulable. Le chou-rave peut être remplacé par du chou-fleur, de la carotte, du fenouil... Au bacon, on peut substituer un reste de poulet, de la dinde ou même du magret fumé. On notera au passage que ce qu'on appelle "bacon" en France est en réalité du filet mignon de porc fumé, très maigre, contrairement au bacon anglais qui est de la poitrine fumée, bien plus grasse.

On peut imaginer une version végétarienne avec des dés de tofu fumé à la place du bacon, voire végétalienne en utilisant de la crème de soja ou d'avoine. Ce gratin est aussi un très bon moyen de faire manger des légumes aux enfants. D'ailleurs, c'est fou ce qu'on peut leur faire manger en gratin ! Quand je le prépare pour eux, je l'enrichis en utilisant de la crème et en ajoutant du fromage, voire des oeufs.

Bref, c'est une recette que je prépare assez régulièrement sous une forme ou une autre, et que je me suis cuisinée il y a quelques jours. La voici donc :

Gratin de chou-rave au bacon

06122010034

Ingrédients (pour 1 personne, soit 5 Flexipoints)

  • 300 grammes de chou-rave
  • 1 cuiller à soupe de bouillon en poudre
  • 75 grammes d'allumettes de bacon
  • 50 grammes de pain rassis
  • 20 cl de lait fermenté maigre

Éplucher le chou-rave, le couper en dés, ajouter le bouillon en poudre et faire cuire à la vapeur jusqu'à ce qu'il soit tendre. L'écraser à la fourchette (ou le mixer si on souhaite une texture plus lisse), ajouter le pain rassis émietté, le lait fermenté, les allumettes de bacon. Poivrer le tout, verser dans un plat à four. Cuire 20 minutes à 200°C puis passer 5 minutes sous le grill.

Remarques

  • Cette recette est copieuse et rassasiante, et peut aussi constituer une entrée pour 2 personnes.
  • Le lait fermenté est un de mes produits "chouchous", car sa texture plus épaisse que le lait "normal" fait merveille dans les gratins, les quiches ou les cakes salés, et on ne sent pas son acidité une fois qu'il est cuit. Si on surveille sa ligne, attention à en prendre un qui soit maigre ou demi écrémé (certains laits fermentés sont entiers, voire enrichis en crème).

Posté par Crabounette à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 décembre 2010

Bavarois aux fruits rouges, ou comment se faire plaisir sans culpabilité...

Çà y est ! Des années après tout le monde, je me lance et je crée mon blog, culinaire mais pas seulement. L'idée m'en est venue il y a quelques jours, lors d'un dîner avec des amies qui me demandaient la recette du dessert que j'avais apporté (merci les filles !). Je me suis dit alors que j'allais la mettre en ligne, ainsi que quelques autres qu'on m'a déjà réclamées, afin que les personnes intéressées puissent y accéder facilement. Et comme je suis bavarde (Si, si ! Je vois d'ici les sourires ironiques...) et que j'aime bien donner mon avis sur pas mal de choses, il est probable que j'assortirai le tout de commentaires et réflexions perso.

Bavarois aux fruits rouges tout léger (et première recette du blog !)

03122010032








Ingrédients (pour un moule de 26 cm de diamètre environ)

  • 36 biscuits à la cuiller, ou biscuits roses de Reims, ou autres biscuits secs légers et un peu gonflés
  • 2/3 d'une boîte de lait concentré demi écrémé non sucré
  • 4 petits suisses 0%
  • 700 grammes de framboises fraîches ou surgelées
  • 300 grammes de fruits rouges frais ou surgelés
  • le jus d'un citron
  • 1 sachet de fixateur à chantilly (facultatif)
  • 8 à 10 feuilles de gélatine
  • édulcorant

Faire tremper les feuilles de gélatine dans l'eau froide et mettre la boîte de lait concentré au froid. Couper l'extrémité des biscuits à la cuiller, les disposer tout autour d'un moule à charnière, et tapisser le fond du moule avec le reste des biscuits et les chutes.

Préparer un coulis de framboises en les versant dans une casserole et les faisant cuire avec le jus de citron jusqu'à ce qu'elles soient bien molles. Retirer du feu, mixer, passer au chinois et sucrer à l'édulcorant. Incorporer les feuilles de gélatine ramollies et bien essorées.

D'autre part, mélanger les petits-suisses, le lait concentré et le fixateur à chantilly, battre le tout au batteur électrique, jusqu'à obtenir la consistance d'une chantilly (le fixateur est fait à base d'amidon et n'est pas indispensable, mais aide l'ensemble à tenir). Incorporer délicatement le coulis tiédi, l'ensemble doit avoir une consistance mousseuse. Verser dans le moule et parsemer la surface des fruits rouges surgelés. Faire prendre au réfrigérateur au moins 4 à 6 heures.

Remarques

  • Cette recette, ainsi que pas mal de celles que je cuisine, est inspirée d'une recette Weight Watchers. J'ai suivi l'ancien programme (Flexipoints), une part moyenne de ce dessert correspond à la moitié de celle sur la photo et représente 2.5 points.

  • Bien évidemment, ce bavarois peut être préparé avec toutes sortes de fruits. Il est notamment excellent avec des mangues ou des poires (dans ce cas, on peut mettre des pépites de chocolat en plus, même si çà rend le tout un peu moins "léger"), mais les fruits rouges ont l'avantage de donner une jolie couleur sans ajouter de colorant alimentaire.

  • Le bavarois est aussi très bon sans biscuits à la cuiller. D'ailleurs, la dernière fois que je l'ai fait, j'ai utilisé 1 boîte entière de lait concentré, 6 petits suisses, 1 Kg de framboises, 450 grammes de fruits rouges et je n'ai versé que les 2/3 de l'appareil sur les biscuits. J'ai mis le reste dans des ramequins à prendre au réfrigérateur.

  • Attention à ne pas sous doser la gélatine, surtout si on utilise des fruits rouges surgelés, car ils vont rendre de l'eau en dégelant, et le bavarois risque de ne pas tenir au moment de la découpe. Pour les personnes qui ne mangent pas de porc, la gélatine (porcine) peut être remplacée par de l'agar agar et il existe également de la gélatine halal, faite à partir de boeuf.
  • Je réalise a posteriori que certains ingrédients (les petits suisses en particulier) peuvent être difficiles à trouver outre Atlantique. Ils ont à peu près la texture du Philadelphia cream cheese, sachant toutefois qu'ils ne sont pas salés et qu'un petit suisse pèse 60 grammes.

Posté par Crabounette à 06:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,